Status 503

Site temporarily unavailable (load average 4.88)

Andrés Sardá

Les oiseaux tropicaux

La source d’inspiration pour la collection balnéaire Andrés Sardá printemps-été 2018 : les oiseaux tropicaux. Leurs couleurs et leur énergie imprègnent toutes les séries de la collection de maillots de bain.

Aracari

Aracari est confectionnée dans une fibre côtelée d’une douceur extrême, avec un imprimé géométrique et de petites franges. Les divers modèles sont ornés d’une décoration dans les mêmes tons que la broderie. La série est disponible dans quatre couleurs : écru, kaki, un jaune puissant et brillant et bleu marine. Soulignons que les couleurs de toutes les pièces de la série sont assorties avec celles des autres séries de la collection balnéaire Andrés Sardá en vue de faciliter les associations multiples. La série offre un vaste éventail de modèles, d’un trikini spectaculaire avec tour de cou jusqu’à un shorty string, un des modèles les plus demandés. Il convient de rappeler que les hauts et les bas de maillots de bain Andrés Sardá se vendent toujours séparément afin que la cliente puisse choisir la combinaison qui répond le mieux à ses besoins. La série comprend également une robe-bustier qui se transforme en jupe. Elle fait appel à une microfibre côtelée un peu plus légère que celle des maillots de bain, avec la même broderie géométrique sur le dessus que le bikini, proposé en trois variantes : avec armatures, sans armatures et avec décolleté tour de cou.

  • Aracari
  • Aracari

Pitta

Confectionnée en piqué, elle s’adapte aux courbes du corps. L’imprimé arbore des rayures de tailles variées et la plupart des modèles sont ornés d’un anneau émaillé ton sur ton placé sur les côtés des bas de maillots de bain, au cœur du décolleté des hauts ou, pour le maillot une pièce, sur une des bretelles, en petite touche asymétrique. La série Pitta se dévoile dans deux versions chromatiques : une association très maritime (blanc, rouge et bleu marine) et l’autre évoquant le fuchsia (un cocktail de vert, corail et rose sorbet). Elle offre également une robe à bretelles et une mini-jupe dans le même imprimé.

Pitta

Roller

La série Roller est composée de microfibre avec élasthanne, en deux imprimés différents : d’une part, un imprimé peau de serpent (en bleu et blanc très marins) et d’autre part, un imprimé camouflage en verts caractéristiques de ce type d’imprimé, en version pastel. La série se distingue par des ornements en résine méthacrylique dans un coloris contrasté avec celui du haut du mini-bikini et par un bas très échancré avec fronce dans le dos (tout comme le maillot une pièce). Roller propose encore une robe courte en viscose avec bretelles dans un imprimé assorti, froncée à la ceinture.

  • Roller

Tanager

Tanager est l’une des séries les plus sophistiquées de la collection de balnéaire Andrés Sardá Printemps-Été 2018. Confectionnée dans une microfibre avec point satiné, la série propose quatre coloris très puissants : le noir classique, un métallisé évocateur du mercure, un vert forêt très énergique et un corail foncé presque rouge. Les ornements métalliques sur les bretelles apportent une touche de brillance à la série dont le point fort est le laçage fantaisie sur les épaules et dans le dos. Outre le maillot une pièce, la série Tanager intègre une robe longue à bretelles, idéale pour les moments de décontraction après la plage, et trois types de bas : l’un classique, l’autre plus échancré avec liens sur les côtés et le troisième à taille haute aspect vintage.

  • Tanager
  • Tanager

Quetzal

LA série « marine » de la collection de maillots de bain Andrés Sardá Printemps-Été 2018. Les rayures horizontales jouent les rôles principaux dans cette série dont le tissu est la version balnéaire de la soie sauvage. Concernant les couleurs, les grandes rayures associent d’une part le bleu marine, le jaune et le blanc et, de l’autre, le kaki, le noir et le corail. Les modèles phares de la série : un trikini impressionnant, une robe mi-longue qui contribue à styliser la silhouette et un bas taille haute rétro.

Turaco

Les imprimés floraux et animaux sont les principaux points d’attraction de la série Turaco. Ils ont été créés en Italie et élaborés sur une base de piqué. Ils mêlent le turquoise et le corail sur fond blanc ou le bleu et le jaune sur fond nude. La série est joliment mise en valeur par des perles de résine stratégiquement placées sur les bretelles et sur les liens latéraux des bas de maillot de bain, tout comme sur la robe courte assortie, avec volants sur la jupe et sur les manches. Cerise sur le gâteau : le décolleté profond en V du maillot.

Turaco

Kea

Kea est pure géométrie. La série est confectionnée dans une microfibre avec un pourcentage d’élasthanne plus élevé que d’habitude, ce qui la rend tout à la fois particulièrement légère et capable de sculpter le corps sans exercer de pression, pour une mise en exergue subtile de l’anatomie féminine. Le noir s’associe avec le bleu marine. Détails piquants : les boutons recouverts du même tissu et un petit fermoir métallique qui vient rehausser les ensembles géométriques (croix et triangles) des liens sur les côtés du shorty et le dos du maillot. La série est complétée par un top dans la même microfibre. C’est sans aucun doute la série la plus architecturale de la collection de balnéaire Andrés Sardá Printemps-Été 2018.

Kea

Heron

Après les rayures marines, les pois constituent l’un des imprimés estivaux les plus emblématiques. C’est à eux qu’est dédiée la série Heron. En petite et grande taille, en blanc sur fond bleu marine, ils forment un patchwork sophistiqué délimité par un cordon élastique typique de la passementerie, en blanc et bleu marine également.

  • Heron

De même, un imprimé très élégant, le cachemire classique, est proposé dans deux jeux de coloris différents : un en verts, bleus et blanc et l’autre associant les jaunes et les roses. Les modèles spéciaux de la série sont un maillot avec décolleté très profond, tour de cou et dos nu, coupé droit dans le bas, une tunique extra-longue bicolore et un jumpsuit long dans le même imprimé en micro-modal.